Journée mondiale de la biodiversité

Pour la journée de la biodiversité, le 22 mai : Jean-François Guégan et Serge Morand le répètent, le démontrent et publient des travaux depuis plus de 20 ans : les activités humaines bouleversent les écosystèmes, réduisent la biodiversité et engendrent la hausse du nombre d’épidémies.  Jean-François Guégan craint qu’à cause de ces épidémies, nous diabolisions la chauve-souris ou le pangolin au lieu de remettre en cause nos pratiques désastreuses. Selon Serge Morand, chercheur Cnrs-Cirad, écologue de la santé et parasitologiste de terrain, au niveau mondial, le nombre d’épidémies a été multiplié par plus de 10 entre 1940 et aujourd’hui.

La baisse de la biodiversité, cause du coronavirus

Plus la biodiversité est forte, plus il y a de microbes circulant à faible bruit, c’est-à-dire que ces derniers se transmettent mal. Mais lorsque la biodiversité chute souvent à cause de la réduction de l’habitat sauvage, nous favorisons les contacts et la transmission.

Le nombre d’épidémies a été multiplié par plus de 10 entre 1940 et aujourd’hui.

La suite ici :

https ://www.marianne.net/societe/coronavirus-la-disparition-du-monde-sauvage-facilite-les-epidemies